Un petit boulot / Iain Levison (Etats-Unis)

Publié le par nathalie

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/3/9/6/9782867463693.jpg

 

Jake Skowran vit dans une petite ville sinistrée des Etats-Unis. Après que la seule usine de la ville ait été délocalisée au Mexique, Jake s’est retrouvé au chômage et sa petite amie l’a quitté. Il vit des allocations et doit une grosse somme d’argent à Ken Gardocki, le bookmaker et petit truand local. Alors le jour où Gardocki lui propose de l’engager pour tuer sa femme, Jake n’hésite pas longtemps. Il exécute sa mission à la perfection, se rend compte qu’il est doué pour ce boulot, et décide d’entamer une nouvelle carrière de tueur à gages, ce qui est aussi une occasion pour lui de se venger de la société capitaliste qui l’a laissé sur le bord de la route…

Bourré d’humour noir, ce roman décalé et délicieusement immoral est aussi une satire de la société américaine et de ses dérives.

 

Extrait :

"Ken Gardocki trouve un des papiers qu'il cherchait et le tient devant moi, il me regarde comme s'il réfléchissait et dit : "Canadian Football League.

- Quoi ?

- Sur tes quatre mille deux cents dollars, tu en as perdu mille huit cents sur la Canadian Football.

- Ouais."

Il rigole. "Dis-moi, Jake, tu peux me donner un nom de joueur dans toute la Canadian Football League ?

- Doug Flutie en faisait partie.

- Quand ça ? Il y a cinq ans ? Il joue pour les Chargers maintenant.

- D'accord." J'aime bien Ken Gardocki parce que c'est un type à qui on ne la fait pas. Il est aussi le seul en ville à gagner du fric, parce qu'il vend de la drogue et des armes et qu'il est bookmaker. Dans une ville où les trois quarts des hommes ont été licenciés au cours des neuf derniers mois, les affaires qui profitent du désespoir sont florissantes.

Mais je commence à me demander pourquoi il m'a fait venir. Il a besoin de quelqu'un pour quelques corvées ou quoi ? C'est vraiment nécessaire de revenir sur ma carrière de parieur ? Visiblement, la liste de mes paris dénote quelques erreurs de jugement, sinon je ne serais pas ici.

"Comment tu peux seulement connaître les scores d'un match de la Canadian Football League ? La chaîne sportive ne les annonce pas. Comment tu peux connaître le moindre score, d'ailleurs, maintenant qu'on t'a débranché le câble ?

-Tu sais qu'on m'a débranché le câble ?"

Gardocki hausse les épaules. "On le débranche chez tout le monde." Il feuillette d'autres papiers, jette le tout sur le bureau et me regarde. "Alors comme ça tu paries sur le foot canadien et tu ne peux pas me donner le nom d'un joueur de la CFL. Qu'est-ce que j'en conclus ?"

Où est-ce que je suis, bordel, dans le bureau du proviseur ? Je vais être collé parce que je perds des paris ? "J'en sais rien, Ken. Tu en conclus quoi ?

- Que tu es désespéré."

 

Un petit boulot / Iain Levison ; traduit de l’américain par Fanchita Gonzalez Batlle. - Paris : L. Levi, 2003

Existe en poche : L. Levi piccolo, 2005 (8 €)

Commenter cet article