Un jour avant Pâques / Zoyâ Pirzâd (Iran)

Publié le par nathalie

http://www.zulma.fr/datas/images/livres/livre_l_523.jpg

 

Voici une autre auteure iranienne que j'aimerais vous présenter. Zoyâ Pirzâd est née en 1952 à Abadan, est arménienne et a écrit 5 romans et recueils de nouvelles. Tous ses ouvrages traduits en français (4 sur les 5) sont édités chez Zulma (très bon éditeur ). Son premier roman, J'éteins les lumières, paraîtra en France en 2011. Le goût âpre des kakis, dernier paru en France, a reçu le Prix Courrier international du meilleur livre étranger 2009.  

 

Un jour avant Pâques est un roman qui évoque la vie d’une communauté arménienne en Iran, à travers l’histoire du narrateur et de sa famille. Les trois chapitres du roman mettent en scène des épisodes de la vie d’Edmond Lazarian, le narrateur, qui se déroulent un jour avant la fête de Pâques, à trois périodes différentes. On découvre d’abord son enfance à Abadan, au bord de la mer Caspienne, avec pour décor l’école arménienne, l’église et le cimetière, entre les parents qui ne s’entendent pas, les traditions incarnées par la grand-mère et la tante, et l’amie d’enfance Tahereh, celle qu’on appelle « la fille du concierge musulman ». Puis on retrouve Edmond adulte, vivant à Téhéran, directeur d’une école arménienne, marié à Marta et père d’une fille, Alenouche, qui souhaite épouser un non-arménien et déclenche les foudres de sa famille. Enfin, dans la dernière partie, Edmond est veuf depuis quatre ans et brouillé avec sa fille, qu’il tient pour responsable de la mort de sa femme.

 

Dans ce roman d’inspiration autobiographique, Zoyâ Pirzâd nous dépeint avec beaucoup de tendresse et de poésie un monde dans lequel l’enfance et la nostalgie sont au premier plan.

 

Un jour avant Pâques / Zoyâ Pirzâd ; traduit du persan (Iran) par Christophe Balaÿ. - Paris : Zulma, 2008. - (Littérature étrangère)

Publié dans romans étrangers

Commenter cet article