L'athlète / Knut Faldbakken (Norvège)

Publié le par nathalie

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/9/3/0/9782757818039.gif

 

C’est le premier roman policier de l’écrivain norvégien Knut Faldbakken, venu il y a peu sur nos terres normandes pour le festival des Boréales. Premier roman d’une série policière donc, qui se situe dans la petite ville de Hamar, et dont le héros est l’inspecteur principal Jonfinn Valmann, qui traîne son mal de vivre depuis le décès de sa femme deux ans plus tôt. Lorsque Jacob Lind, un retraité de 70 ans, est retrouvé mort le lendemain de la fête du 17 mai dans le quartier paisible de Parkgarden, tout le monde conclut à une mort naturelle. Le pauvre vieux a fait un arrêt cardiaque. Détail tout de même curieux : il a été victime d’une agression sexuelle juste avant sa mort…

La victime n’a pas de famille connue. Il fréquentait l’Amicale des retraités et la bibliothèque, c’était quelqu’un de discret et personne ne le connaissait vraiment. Ce qui se confirme lorsque Valmann découvre que cet homme vivait sous une fausse identité : Jacob Lind n’existe nulle part, dans aucun fichier !

Par contre, c’était apparemment un séducteur puisque deux femmes affirment être sa fiancée ! Ce sont les deux femmes qui s’occupent de la bibliothèque. D’un côté, Edith Sommer, une femme légèrement handicapée que Loretta Due, la responsable de l’Amicale, a pris sous son aile ; de l’autre, Elise Valmoe, une femme ayant les nerfs fragiles, qui vit dans la grande maison que sa mère lui a laissée à sa mort, la villa Soria Moria, une maison remplie de souvenirs et de tableaux. Elise garde son tableau préféré dans sa chambre, au-dessus de son lit, un « Christ mort » dont la sensualité ne la laisse pas indifférente, et qu’elle a secrètement surnommé « L’athlète ».

Quelques jours après la mort de Jacob Lind, Edith Sommer est retrouvée assassinée dans le jardin d’Elise. Aucun lien apparent entre les deux décès, mais Valmann ne croit pas aux coïncidences, et, flanqué de sa jeune et séduisante collègue, Anita Hegg, qui va réveiller certains désirs enfouis, il va fouiller dans la vie et le passé de ces gentils retraités qui ont plus à cacher qu’il n’y parait…

 

L'athlète / Knut Faldbakken ; traduit du norvégien par Alex Fouillet. - Seuil, 2009

En poche : Points, 2010. - (Policier)

Commenter cet article